#1. Oubliez la notion actuelle de projet

Les anciens projets s'appellent désormais des "affaires".
Ils représentent vos contrats / bons de commande et permettent de suivre au jour près votre consommation. 

#2. Pensez le nouveau projet comme vos projets clients : soit une enveloppe, un « CHAPEAU »

Le nouvel "projet" permet de regrouper une ou plusieurs affaires.
Pourquoi ? 

  • Avoir une organisation projet similaire à l’organisation chez le client en cas d'extension de contrat
  • Piloter la marge sur l’ensemble d'un projet client
  • Accéder à une vue agrégée du staffing sur un même projet client et ventiler simplement des imputations entre plusieurs bons de commande (affaires) grâce à la feuille de temps Projet
  • Garder une vision contractuelle grâce aux affaires liées

A noter : pas de budget, ni besoin de staffing rattaché directement au projet.

#3. Lorsqu'une opportunité est gagnée, elle est obligatoirement rattachée à un projet. 

2 options : 

  • Si nouveau business : création automatique d'un nouveau projet à partir des données de l'opportunité.  
  • En cas d'extension : rattachement à un projet existant (si cela n'avait pas été fait précédemment).

#4. Analysez votre rentabilité grâce à notre nouveau tableau de bord

En remplacement des tableaux de bord Projets et Staffing, le tableau de bord Rentabilité est né. 

Affinez votre analyse grâce à 7 segmentations possibles de votre chiffre d'affaire & TACE :

Profitez d’une vue tableau pour chaque segmentation : visualisez notamment votre CA, TACE... mois par mois, projet par projet, compte par compte... dans le passé et en prospectif. 

… et de nouveaux KPI permettant d’axer sur l’augmentation de votre rentabilité. 

Avez-vous trouvé votre réponse?