Le TACE ou Taux d'Activité Congés Exclus permet de mesurer le ratio entre le temps facturable et le temps staffable (capacité de production) d'une société de services. Cet indicateur clé traduit l'occupation des consultants sur des activités productives, qui génèrent de la valeur pour l'entreprise.

Pour mieux suivre cet indicateur, Whoz met à disposition 3 types de TACE :

TACE (imputé)

  • Ce TACE est calculé à partir des temps imputés (ou pré-imputés) dans les plans de charge sur la période observée.
  • Il tient compte des congés saisis, des activités facturables et non facturables saisies, et de toutes les données des plans de charge.
  • Il donne une vision précise du staffing ferme, c'est-à-dire des temps qui ont été ou qui vont être facturés au client. En savoir plus

_________________

TACE prévisionnel

  • Le TACE prévisionnel permet de faire des simulations de TACE selon différents scénarios de staffing. Il permet de répondre à la question : "quel TACE atteindrions-nous si nous gagnions toutes les opportunités avec une probabilité supérieure à 90% ?".
  • Le TACE prévisionnel intègre des projections de staffing qui s'ajoutent aux temps imputés dans les plans de charge.
  • Ces projections correspondent aux charges budgétées des besoins qui n'ont pas encore été affectés. Ces charges sont lissées sur la durée de chaque besoin, et reparties de manière homogène entre les profils prépositionnés sur le besoin.

Exemples :

1. Cas des besoins avec profil prépositionné :

  • Un besoin "Consultant AMOA" d'une durée de 60 jours sur 6 mois est associé à une opportunité à 90% -> ce besoin représente une charge moyenne de 10 jours par mois sur cette période.
  • 2 profils sont prépositionnés sur ce besoin -> ce qui représente une charge probable de 5 jours par mois pour chacun. Pour avoir le TACE prévisionnel, on ajoute ces charges probables aux imputations déjà présentes dans le plan de charge de ces 2 profils. Ce qui va augmenter leur TACE imputé individuel de 5 jours facturables par mois, soit d'environ 25 points de TACE selon les mois.
  • Répartition de la charge : L'arbitrage entre les 2 profils prépositionnés n'ayant pas encore eu lieu, chacun récupère une proportion égale de la charge potentielle. Cela permet d'avoir un TACE prévisionnel correct pour une équipe. En effet, lors de l'affectation, un des 2 profils aura 10 jours par mois de charge supplémentaire (soit 50 points de TACE), et l'autre n'aura pas de changement (0 point de TACE) – ce qui, au global pour l'équipe, représente toujours 10 jours par mois de charge supplémentaire.

2. Cas particulier des besoins sans profil prépositionné : la charge du besoin n'est pas prise en compte dans le calcul du TACE prévisionnel, car le TACE est une notion associée aux différents profils de votre espace.

Plafonnement :

Le TACE prévisionnel correspond à une simulation basée sur des hypothèses de gain des opportunités. Selon le scénario envisagé (seuil de probabilité retenu), on obtient des simulations plus ou moins optimistes. Le TACE prévisionnel individuel n'est pas plafonné à 100% pour 2 raisons :

  • Le plafonnement individuel induirait une perte de valeur liée au manque de capacité d'une seule personne, alors que l'objectif du staffing est précisément de trouver le meilleur dispositif pour capter toute la valeur possible. La charge potentielle étant répartie sur les profils prépositionnés, il est important qu'elle ne soit pas réduite par plafonnement pour traduire le volume d'affaires total que représentent ces opportunités au niveau de l'équipe.
  • Une surcharge individuelle donne une bonne indication des contentions probables à venir. C'est donc l'occasion d'anticiper en recherchant d'autres profils pour ces besoins afin de préparer les futurs arbitrages.

_________________

TACE planifié

  • Le TACE planifié permet d'avoir une vision du staffing théorique qui devrait être imputé si le projet se déroulait selon une trajectoire idéale aux conditions définies au démarrage.
  • Cet indicateur vous permet de comparer le TACE imputé (réel) avec le TACE planifié (théorique) afin de voir si les missions avancent normalement ou si elles prennent du retard par rapport au plan.
  • Le TACE planifié se calcule uniquement à partir des informations des besoins et des affectations, sans tenir compte des imputations effectives. Il se base sur une projection de la charge planifiée (ou budgétée) des besoins et affectations, lissée sur la durée de la tâche en question. Pour les besoins, il est réparti entre les profils prépositionnés comme pour le TACE prévisionnel.

Exemple :

  • Une affectation "Chef de projet" de 40 jours sur 4 mois est associée à une affaire en cours. Cette affectation représente une charge de 10 jours par mois sur cette période. Cela représente donc un TACE planifié de 50% pour le profil affecté sur la période.
  • Si ce profil a imputé uniquement 20 jours dans son plan de charge, son TACE imputé moyen est 25% : 20 jours facturables sur 4 mois (80 jours staffables s'il n'a pas de congés).
  • On voit donc facilement que son TACE imputé est en-dessous de son TACE planifié, ce qui traduit bien un décalage significatif entre la charge planifiée et la charge imputée – souvent le signe que son plan de charge n'a pas été pré-imputé complètement, ou que la charge de la mission n'a pas été réévaluée (reforecast).

Pour aller plus loin :

Avez-vous trouvé votre réponse?